Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Les fêtes japonaises (Histoires, recettes et petits bricolages) – Madame MO : moments de poésie !

J’ai enfin entre mes mains le livre que j’attends depuis quelques semaines !
Edité chez Picquier Jeunesse, c’est un enchantement pour petits et grands, à partager en famille. Le livre grand format est un véritable bijou : couverture épaisse et brillante avec sur les rabats des petits médaillons des personnages principaux, intérieur richement illustré et plein de poésie … Un cadeau idéal si vous avez des enfants à choyer !

Au sommaire, 12 des principales fêtes japonaises racontées aux enfants : chaque mois une nouvelle fête et l’occasion d’approcher la culture japonaise.

Les fêtes sont vécues par les différents personnages d’une adorable famille et sont l’occasion de moments de complicité entre parents, grands-parents, enfants et amis. Ces histoires familiales sont admirablement bien écrites par Agnès Lafaye, et superbement illustrées par Pascale Moteki. Elles tiennent sur trois pages, ce qui en fait la longueur idéale pour une histoire du soir à lire à votre enfant !

Après « l’histoire » de la fête, vous trouvez des bricolages simples et très bien expliqués (fabriquer un casque de samouraÏ en papier pour la fête des garçons, une couronne Shimekazari pour la fin d’année, ou photocopier le visage d’Otafuku dessiné dans le livre, découper les pièces et jouer au fukuwarai). Et pour les gourmands, pour chaque fête sont proposées des recettes de saison (macha float rafraîchissant pour l’été, daigaku imo, patate douce frite sucrée à l’automne etc.).

A noter le sommaire très pratique qui vous permet d’accéder directement pour chaque mois aux petites histoires, aux bricolages ou aux recettes.

A vous procurer de toute urgence, que vous soyez parent, grand-parent, enfant, ou tout simplement passionné par le Japon et ses fêtes si belles !

Et n’oubliez pas dans quelques jours la fête des garçons ! Madame MO a créé de magnifiques « koinobori » pour l’occasion …

 

 

Publicité

Salon du livre de Paris / stand Philippe Picquier : livre de Madame Mo à paraître en avril !

Toujours sur le stand Picquier, j’ai pu feuilleter avec délice le livre « Les fêtes japonaises » (Histoires, recettes et petits bricolages) réalisé par Madame Mo (dont je vous ai déjà beaucoup parlé).

C’est un véritable coup de foudre : à destination des enfants, il explique de façon simple et très illustrée les différentes fêtes qui existent au Japon, et les mois se déroulent sous nos yeux au rythme de ces événements.

Le livre est très vivant : plein de couleurs et de personnages souriants ! Il donne également beaucoup d’idées pour partager des moments joyeux avec ses enfants. Ce sont des recettes de cuisine très simples, des petits bricolages ludiques très faciles (comment faire un bateau avec une feuille d’arbre … mon fils en rêve déjà !) … de quoi passer de beaux moments remplis de poésie avec nos enfants, et de fêter comme les japonais le font si bien la lune, les étoiles, les fleurs, les enfants …

Je vous en reparlerai plus amplement lors de sa sortie en librairie (le 18 avril).

Hokusai, Hiroshige et les maîtres de l’UKIYO-E : pour les enfants et les parents !

Le numéro de février 2013 de la revue DADA (revue d’art pour les enfants) est particulièrement intéressant. Son but est d’expliquer les estampes et l’Ukiyo-e aux enfants. Comme d’habitude avec cette excellente revue, les estampes sont nombreuses et un texte permet d’aborder simplement l’auteur de l’estampe, ce qu’elle représente et le contexte artistique. Les chapitres sont courts mais très bien pensés :
– définition de l’Ukiyo-e,
– explication du déroulement de la fabrication d’une estampe (dessin, gravure de la planche de cerisier, impression),
– voyage avec les « paysagistes » (relais du Tôkaidô),
– différentes vues du Mont Fuji,
– « Monstres et compagnie » (où les enfants découvriront avec émerveillement les fantômes, Yokai terriblement modernes !),
– tout l’Ukiyo-e en une oeuvre (Averse soudaine sur le pont Ohashi à Atake par Hiroshige)
– la vague japonaise qui envahit l’Europe et influence impressionnistes et photographes
– la saga Manga qui nous explique qu’Hokusai a créé une encyclopédie nommée Manga pour enseigner le dessin à ses apprentis, qui nous montre les récits sur rouleaux (emaki) et le livre de Nara (plein de démons et insectes étranges) … puis nous emmène chez Taniguchi (roi de l’estampe moderne) et Miyazaki (dont les vagues dans Ponyo sur la falaise s’inspirent tant de celles d’Hokusai !)
– enfin un ABC d’art très utile pour comprendre la signification de mots comme Bokashi, Yoshiwara …
– et comme toujours des ateliers pour que les enfants découvrent le principe de l’estampe « de leurs propres mains » et créent les motifs d’un kimono avec des branches de céleri !

Une très belle lecture pour toute la famille !

http://www.revuedada.fr/f/index.php?sp=coll&collection_id=85&PHPSESSID=0a1cdcbe464d62c20dc4983c7e24aade

Chi, une vie de chat de Konami Kanata : adorable !

Je m’adresse cette fois aux jeunes lecteurs qui viennent d’entrer à la grande école et manquent encore d’assurance … et qui aiment les petites histoires de chats !
Ce petit animal est le héro d’un « manga pour enfants », qui se lit donc à l’occidentale.
Le graphisme est craquant, les différentes postures admirablement bien dessinées, les yeux du chaton ronds comme des billes.
Chi découvre donc après s’être perdue un foyer où vivent papa, maman et un adorable petit garçon qui apprend la propreté en même temps que Chi ! Les petits moments du quotidien font l’objet de petits chapitres, et c’est donc très pratique pour en lire un par soir …
De la visite chez le vétérinaire au jean de papa sur lequel Chi s’accroche, plein de moments de tendresse qui feront du bien aux petits lecteurs.

Bonne lecture pour les petits et bonne initiation au monde des mangas !

Monsieur Hippopotame de Shuntarô Tanikawa (illustré par Gen Hirose)

Pour tous les amateurs de poésie animale, ce livre est un petit bijou à lire de 7 à 77 ans et plus !
Cet hippopotame est magnifiquement dessiné et il nous livre ses réflexions sur le quotidien. Tendres ou loufoques, elles feront sourire petits et grands.
Le livre en lui-même est un bel objet : la page de gauche est consacrée au texte en japonais (verticalement) et en français dessous, la page de droite à l’illustration toujours très belle.

Les enfants apprécieront la page sur le tuba : « J’apprends à jouer du tuba. Le son du tuba est nostalgique. Ca me rappelle le pet de mon grand-père qui est mort l’année dernière. »

D’autres préfèrerons les magnifiques bâillements : « Aujourd’hui, j’ai ouvertement bâillé seize fois. Mais ce n’était pas de sommeil ni d’ennui. Sans bâiller, la vie deviendrait sûrement ennuyeuse. »

À déguster sans modération …

Les petites bêtes de Tatsu Nagata

Avis aux plus jeunes, Tatsu Nagata, scientifique de renom vivant au Japon, déborde d’humour pour faire aimer les petites bêtes aux enfants.
Mon fils adore et tous les soirs c’est des fous rires en lisant une de ces histoires (avec une préférence pour l’araignée car il y a une grosse surprise !).
Le graphisme est simple mais très efficace ! Et les textes sont faits pour faire passer des messages simples aux enfants et leur faire aimer ces petites bêtes souvent mal aimées.
Bref, que vous soyez papa, maman ou grands-parents à la recherche de lectures printanières, dégustez ce recueil … et ensuite peut-être aurez-vous envie d’en acheter d’autres (il fait à peu près tous les animaux …) !

Bonne lecture avec vos enfants !