Le vieil homme et son chat de Nekomaki : le temps qui passe doucement …

J’ai totalement craqué pour ce manga délicat dont les protagonistes sont un pépé de 75 ans, Daikichi, et son chat de 10 ans, Tama.

Dès les premières pages, on est plongé dans la sérénité de cette petite ville de bord de mer (ville des pépés, des mémés et des chats) dont les rues très pentues font le bonheur des chats et entretiennent la forme des habitants âgés.

C’est un manga qui procure une immense sensation de bien-être, une lecture douce et apaisante, un voyage immobile au fil des saisons. Car il fait bon vivre dans cette ville, le facteur est adorable, le voisin pêcheur est un précieux ami d’enfance, et même si Daikichi est veuf depuis quelques années, il est entouré de personnes bienveillantes, et son fils vient parfois lui rendre visite. Quant à Tama, il a promis à sa maîtresse de veiller sur son mari quand elle ne serait plus.

Les petits bonheurs quotidiens sont racontés avec tendresse et humour, et la rondeur des traits et la légèreté des aquarelles renforcent cette sensation agréable. Les couleurs sont douces et lumineuses, le papier épais et la mise en page aérée … On se sent bien dans ce livre.

Le lecteur est souvent attendri par les souvenirs de cet ancien instituteur que tout le monde appelle encore Maître. On revoit le petit garçon qui mangeait du poulpe avec son meilleur ami (plat qu’ils partagent à nouveau des décennies plus tard), l’étudiant fauché qui cuisinait du riz au petits pois (et a rencontré sa femme qui donnait du poisson grillé au chat qui venait souvent le voir). On découvre même le souvenir de la rencontre du couple avec un chaton très faible dix ans plus tôt …

Une nostalgie douce qui n’empêche pas Daikichi de mener une vie active : cuisine, ménage, marche, achats dans les boutiques, visite chez le coiffeur, conversations avec le voisinage, visite au sanctuaire … mais aussi sieste sous le kotatsu, promenade sous les cerisiers au printemps ou le long des massifs d’hortensia à la saison des pluies.

Une vie qui s’écoule doucement, une tendresse partagée entre un vieil homme et son chat, qui se taquinent, se câlinent et mangent de bons petits plats.

Je n’ai pas encore acheté les autres volumes, mais j’ai très envie de poursuivre la lecture et de marcher à côté de ce duo touchant et drôle !

Auteur : lirelejapon

Passionnée par le Japon et sa littérature, j'essaie à travers ce blog de vous transmettre cette passion et de vous livrer mes impressions de lecture.

2 réflexions sur « Le vieil homme et son chat de Nekomaki : le temps qui passe doucement … »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s