L’art de mettre les choses à leur place (une vie meilleure dans un espace ordonné) de Dominique Loreau : clair et efficace

Je poursuis ma lecture des livres de Dominique Loreau avec celui-ci, qui pourrait s’apparenter à celui de Marie Kondo. Il y a beaucoup de points communs, mais peut-être que celui de Dominique est plus adapté à la pensée occidentale, moins rigide, avec des astuces qui nous parlent davantage.

D’abord une partie théorique pour comprendre pourquoi ranger ? « Le but premier du rangement est de replacer les choses de façon à pouvoir, à l’utilisation suivante, trouver immédiatement, même les yeux fermés, n’importe quoi. Lorsque l’on place toujours ses clés au même endroit, on est sûr, le lendemain, de les retrouver. Ranger, c’est donc s’éviter de toujours avoir à chercher, de perdre les choses ou de ne pas les trouver là où on pensait les avoir mises. Pour s’éviter mille petites causes de stress de chaque minute … pendant toute une vie. Ranger, c’est gagner du temps, pour soi et pour les autres ». C’est économiser de l’énergie, se sentir bien. Posséder peu de choses bien rangées, c’est très utile en cas de problème, de catastrophe. C’est respecter les autres et soi-même. C’est avoir un havre de paix face au désordre du monde. C’est très utile contre la démence sénile. Et cela permet d’apprendre à se connaître, à découvrir ses passions … et d’utiliser chaque objet avec contentement, plaisir.

Mais comment classer ? Avec les facteurs suivants :
– la fréquence ou la rareté d’utilisation (rôle du temps)
– la netteté de la vision (rôle de l’oeil)
– la facilité de préhension (rôle de la main)
– l’endroit le plus proche de là où l’objet va être utilisé (loi de « proximité »)
– le choix de l’espace choisi pour le ranger (juste rapport entre la taille d’un objet et celle de son contenant)

Pour le tri, on retrouve les éléments expliqués par Marie Kondo : désencombrer (moins on possède et mieux on peut ranger), visualiser son intérieur rêvé, prendre le temps et ranger seul, jeter (si on hésite, c’est que ce n’est pas utile), ranger par catégorie (vêtements/tissus, livres et documents, vaisselle/ustensiles/nourriture, petites choses comme papeterie, DVD, bricolage, médicaments, bijoux, sacs, chaussures, et enfin souvenirs et objets sentimentaux) et non par pièce (mettre tous les objets d’une catégorie sur un grand tapis).

Le livre détaille ensuite par catégorie comment procéder.

Pour les vêtements, on les classe par catégorie et ne garde que ceux qu’on aime (et on remercie puis donne ou jette les autres), pour le linge de maison, deux parures par personne de la maison et pour les couchages invités.

Pour les livres et documents, on met tout à terre et on examine un par un les objets à ranger ensuite par catégorie. On prend des cartons à dessin pour les gros documents (type radio et autres documents grand format), et un classeur robuste pour les factures en cours et les adresses à avoir sous la main.

En cuisine, on limite le nombre d’ustensiles, on les met dans des casiers adaptés. Les choses les moins utiles sont placées en hauteur.

Pour les autres objets, une boîte par fonction ou loisir créatif.

Une partie intéressante est consacrée aux éléments de rangement : quand et comment utiliser les casiers, les boîtes, bocaux, bouteilles, tiroirs compartimentés, crochets, patères, tringles, étagères et placards. Concret et utile !

Une grande partie explique la loi des mouvements et la loi de la proximité. Optimiser le rapport geste/objet (ergonomie) est possible en adaptant le rangement aux hauteurs, profondeurs, fréquences d’utilisation, tailles et volumes des objets. Un truc évident est de ranger les objets au plus près de leur lieu d’utilisation ! Des astuces sont données pour chaque pièce de la maison, et parfois on se dit « mais bien sûr ! ».

Ce livre est très agréable à lire, avec de nombreux conseils précieux et très concrets. Il regorge aussi de références au Japon, à la façon de penser et de ranger des Japonais, de mots japonais qui arrivent à concentrer tout un concept ! Plaisir et utilité combinés : le livre idéal pour le confinement !

Auteur : lirelejapon

Passionnée par le Japon et sa littérature, j'essaie à travers ce blog de vous transmettre cette passion et de vous livrer mes impressions de lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s